RM
Ramuntcho Matta
ST
sometimeStudio
LZ
Lizières
26 rue Saint-Claude 75003 Paris

Exposition

Voyeur Cosmique

16 mars — 6 avril 2017
avec Red Cyan

Cette exposition solo explore la création de mondes fantastiques fictifs. Les œuvres invitent les spectateurs à prendre l’identité de voyeurs  cosmiques, en regardant intensément les œuvres au point de ressentir une expérience hors du corps et de ressentir l’extase de créer un lien avec un paysage onirique.

L’exposition prend les deux peintures «Idealised dreamscapes» et «Dreaming of a New Paradise» comme exemples. A travers l’expérience de regarder et d’être regardés par les œuvres, le spectateur est capable d’entrer dans un monde d’abstraction – où l’espace est isolé et le temps arrêté – afin de réfléchir sur les liens entre l’identité et d’imaginer des mondes fantastiques.

Red Cyan tire son influence de la musique électronique, ce qui explique l’atmosphère flottante qui semble suivre une variation de tempos rapides. La matière mouvante qui recouvre ses peintures rappelle des jouets en plastique défiant la gravité, fondus par l’exposition à la chaleur et suspendus dans le vide. Red Cyan crée spontanément et d’une traite, afin de refléter son état d’extase actuel, s’enfonçant ainsi dans un royaume sans fond, constitué de sentiments innés, invisibles et profonds.

Le phénomène engendré par les travaux présentés ici est une confrontation où le spectateur et les oeuvres agissent tels des miroirs qui se reflètent. Lorsque nous nous regardons les uns les autres, simultanément, les mouvements s’arrêtent et une connexion s’ouvre entre les spectateurs. Une telle connexion pourrait être une connexion externe, venue du cosmos, permettant à la conscience d’entrer dans un monde différent. Ce monde idéalisé correspond au domaine du savoir, représenté par des paysages oniriques.

Un monde dans lequel le temps se serait arrêté possède une sorte d’esthétique aérienne, dont une grande partie dérive du silence infini.

Pour Red Cyan, atteindre cet espace imaginaire tout en suivant son intuition, et fournit une excitation supplémentaire, comme si le monde était une montagne russe menant au summum de l’extase. Cet espace d’imagination euphorique mais pacifique est ce que nous appelons le paysage onirique.

Red Cyan s’inspire par d’objets aux couleurs vives, qui se manifestent dans ses œuvres à travers des nuances contrastées ou des tonalités d’arc-en-ciels. Les couleurs contrastées représentent des humeurs intenses, tandis que les arcs-en-ciels représentent le chaos interne. Red Cyan photographie de nombreux objets qui l’intéresse ou l’inspire, les ré-utilisants par la suite dans ses propres œuvres en les disséquants et en les rassemblants. Elle expérimente ainsi avec ces matériaux visuels afin de défier les possibilités de l’art visuel. Elle manipule enfin les couleurs en postproduction, afin de créer des motifs lumineux et liquéfiés qui expriment ses émotions.

L’exposition invite le spectateur à rentrer dans le rôle du voyeur cosmique afin d’établir une connexion avec les œuvres de Red Cyan et de découvrir un paysage onirique.

Voyeur Cosmique — sometimeStudio
Voyeur Cosmique — sometimeStudio Paris
Voyeur Cosmique — sometimeStudio Paris