RM
Ramuntcho Matta
ST
sometimeStudio
LZ
Lizières
26 rue Saint-Claude 75003 Paris

Exposition

Stripe Portraits

10 — 26 octobre 2019
avec Juha van Ingen

La galerie SometimeStudio consacre à partir du 10 octobre 2019 une exposition monographique à l’artiste finlandais Juha van Ingen. L’exposition présente une sélection d’animations numériques et de tirages numériques récents   : les Stripe Portraits. L’usage des rayures dans les arts visuels s’inscrit dans une longue tradition, de nombreux artistes en ont exploré les possibilités dans leur travail. Parmi les plus emblématiques, on peut évoquer les peintures de Daniel Buren, de Bridget Riley ou encore les Strip Paintings de Gerhard Richter – ces dernières étant retravaillées numériquement avant d’être présentées sous forme de tirages photographiques. Au cours de ces dernières années, la facilité de manipulation des images numériques a contribué à l’essor d’une forme de stripe art :    transformer une image en un motif rayé, l’imprimer et la publier sur les réseaux sociaux est à la portée de tout un chacun. Les œuvres mobilisant des rayures relèvent le plus souvent d’une démarche purement abstraite, l’origine des rayures ne constituant pas une préoccupation pour les artistes. Dans ses Stripe Portraits, en revanche, Van Ingen donne au spectateur la possibilité de deviner l’image source. En exploitant les propriétés des systèmes innés de reconnaissance de motifs, dont nous sommes tous pourvus, en particulier la méthode de lecture top-down (du haut vers le bas), il nous invite à déchiffrer ces images à partir de nos capacités cognitives. Chaque tirage de Van Ingen consiste, en effet, en une bande verticale  – d’une largeur d’un pixel, étirée à l’horizontale – issue d’une image en basse définition d’un portrait célèbre trouvé sur Internet. La lecture du titre fournit au spectateur un indice sur l’image source et peut lui permettre de deviner, s’il a de la chance, de quelle œuvre provient la bande utilisée. Cependant, même lorsque l’image source n’est pas identifiée, les tirages de Van Ingen fonctionnement aussi, sur un plan purement formel, comme des œuvres d’art abstraites. Outre ces tirages, l’exposition présente des boucles vidéos ainsi que des travaux réalisés à partir de navigateurs internet (browser based works). En parallèle à l’exposition à la galerie SometimeStudio, l’Institut finlandais présente durant une journée (le 11octobre, de 10h à 19h) ASLAP (AS Long As Possible), œuvre emblématique de la démarche de l’artiste : une animation GIF d’une durée de 1000 ans. Initiée au musée Kiasma à Helsinki le 28 mars 2017 à 12h EEST (heure d’été d’Europe de l’Est), l’œuvre fonctionnera de manière ininterrompue jusqu’en 3017 dans la collection de la Galerie nationale finlandaise. Actuellement, la pièce n’étant pas exposée à Helsinki, les visiteurs de l’Institut finlandais seront les seuls au monde à voir défiler les images 122258 à 122307 et ce pour les 1000 ans à venir ! Une rencontre avec l’artiste aura lieu à l’auditorium le même jour (de 17h à 18h30) avec une introduction par Alexandre Michaan, restaurateur du patrimoine, suivie d’une discussion autour d’ASLAP, de sa maintenance à l’échelle d’un millénaire et, plus généralement, de l’art numérique et de sa conservation. L’exposition de Juha van Ingen à la galerie Sometimstudio et la présentation d’ASLAP a l’Institut finlandais ont été réalisés sur une proposition de Cécile Dazord, conservatrice du patrimoine. L’événement à l’Institut finlandais est organisé en collaboration avec la galerie SometimeStudio. La présentation d’ASLAP et l’exposition à la galerie SometimeStudio sont soutenues par le Centre de Promotion des Arts de Finlande et Frame Contemporary Art Finland.

www.juhavaningen.com

www.aslongaspossible.com

Stripe Portraits — sometimeStudio
Stripe Portraits — sometimeStudio Paris