RM
Ramuntcho Matta
ST
sometimeStudio
LZ
Lizières
26 rue Saint-Claude 75003 Paris

Exposition

La soustraction des bouches

2 — 14 novembre 2018
avec Myriam Martinez

Myriam Martinez, artiste plasticienne née en 1980 entre France et Espagne, vit et travaille dans le Finistère. Elle utilise le dessin et la sculpture dans sa pratique artistique.

Dessin, céramique, fil : ces pratiques développent des techniques différentes, mais vivent de la même intensité et du même rapport à l’espace vécu. Le dessin poursuit l’idée d’une forme faite avec un seul trait. On voit déjà apparaître l’idée de fil que l’on retrouve dans les installations. Dessiner avec un seul trait permet de concevoir l’espace en un seul volume, où le dedans et le dehors sont réversibles.

Elle développe dans son travail une incantation entre le récit et le mythe.     Les sculptures montrent des corps féminins nus devenus invincibles. Ils ont traversé les saisons du feu pour connaitre un état de calme froid et blanc. Leur non-visage est un cri muet, témoignage d’une métamorphose sans origine ni destination.

Il y a ici une forme de tératologie du silence, une monstruosité de l’absence d’image, une invincible impuissance devant la perte de soi. Le visage est parti, mais l’énigme retrouvée, l’apparence reconquise dans une nudité corallienne, sous-marine, séparée. Parfois une bouche chante le son de l’explosion du corps, en une prière sans langue, par un magma expurgatoire. Le corps disparaît dans un fluide organique, noyé dans l’état de matière dont nous tenons notre origine commune.

Pour plus d’informations : www.myriammartinez.com

© H.Ronné


Vernissage vendredi 02 novembre 2018 à 19h

Exposition – 02 au 14 novembre

Ouverture – 11h à 19h

Fermée – le 5, 6 et 7 novembre

 

 

La soustraction des bouches — sometimeStudio