RM
Ramuntcho Matta
ST
sometimeStudio
LZ
Lizières
26 rue Saint-Claude 75003 Paris

Exposition

Fabriquer l’image – Cycle d’expositions en 4 actes

14 — 25 mai 2016
avec Xavier Martinez

S’engager dans le processus de fabrication des images c’est pour moi exercer sa curiosité à l’épreuve du réel.
Lors de mes déplacements je collecte des objets, prends des vues de paysages ou de lieux, parfois de personnes. Dans l’atelier, cette collecte de ce qui existe se prolonge dans des recherches documentaires ou techniques, et surtout par l’apprentissage de tours de main exerçant ma sensibilité.
C’est au travail dans l’atelier que je perçois la forme que prendra une image, qu’opère la magie propre aux procédés de révélation photographique.
L’image est donnée, comme fondue, dans le processus de fabrication.
Un tirage dit « inaltérable » vient souligner le caractère immuable des sujets qui m’intéressent. Leur fragilité commune est incarnée dans la matière même des images. » Xavier Martinez

« L’apparition de l’image et sa part de mystère fonde l’iconologie et l’amour de l’image. Les processus de révélations de Xavier Martinez nous font partager un peu de cet émerveillement prosaïque, comme s’il nous fallait parfois revenir aux fondamentaux de la matière, de la lumière et de l’alchimie. » Pauline Faure

Xavier Martinez 
Mauvais peintre à pinceaux, Xavier Martinez s’est orienté vers les procédés photomécaniques de reproduction des images. Les sujets abordés grâce à ces techniques étaient des machines de construction, des sous­marins ou des dirigeables.
Avec la pratique des procédés photographiques, il en est venu à imaginer la fabrication d’images dont la trame serait naturelle, aboutissant à une révélation qui s’effectuerait par croissance cristalline.
www.xaviermartinez.eu

Fabriquer l’image – Cycle d’expositions en 4 actes — sometimeStudio